Coup d’arrêt en Mer Noire – Mission 4

Dernière mission de la campagne ! Si les forces conventionnelles vastaniennes sont en déroute, la garde présidentielle elle continue de verrouiller la capitale CITADELLE (Krasnodar). Nos troupes au sol contrôlent les abords de la capitale, les lanceurs SCUD ont été détruit la nuit précédente, il s’agit maintenant de leur assener un coup de grâce. Seules deux bases sont encore opérationnelles : Kayak (Krymsk) et Citadelle (Krasnodar).

Un strike sera donc monté afin de les neutraliser.

Air Tasking Orders :

79th FS Tigers et 1/5 Vendée : Fighter Sweep puis TARCAP en protection du dispositif. La tâche est rendue plus difficile car nous perdons le contrôleur LOTATC prévu initialement pour la mission et l’AWACS IA est inopérant ce soir-là.

Le 4ship F-16C effectuera une Sweep puis s’établira en CAP au Nord et au SUD de citadelle tandis que le 3ship Mirage 2000C lui s’établira au Nord de Kayak.

La difficulté de la tâche augmente encore lorsque les chasseurs sont engagés par des SA-3 et SA-11 pas encore neutralisé sur leur station de CAP.

Six chasseurs Vastanien décollent alors : deux Mig 21 Bis de Kayak et quatre JF-17 de Citadelle. Un des Mig-21 passe à travers du dispositif et sera abattu par un F/A-18C des Knight en autodéfense dans leur zone de hold. Les cinq autres bandits sont abattus par les Tigers, qui perdent leur flight lead.

Les Mirages sont également embusqués par un JF-17 et ne pouvant pas identifier la menace (le RWR du 2000 ne reconnaît pas encore je JF-17…) se font abattre sans avoir pu défendre leur chance.

Armement employé :

  • 12 MRM AIM-120C AMRAAM
  • 1 AIM 9M

Bilan : 2 MIG-21BIS, 4 JF-17 et 1 KA-27 abattus ; 1 F-16C et 3 Mirage 2000C perdus.

VFA-131 Wildcats : Les Hornets des Wildcats sont chargés de détruire définitivement le terrain de Kayak, le SEA, les bâtiments administratifs et toutes cibles d’opportunités au sol seront détruites. Les menaces Sol Air sont à ce stade limitées au 23 mm et à l’IR courte portée.

Les trois F/A-18C sont chargés en bombes de précisions et après une courte retraite suite au scramble ennemi, larguent avec bon effet leurs munitions sur l’aéroport.

Armement employé :

  • 11 GBU 38 JDAM

VMFA-314 Knight : les marines avaient pour tâche de neutraliser les dernières défenses de la capitale Vastanienne. SA-11, SA-2, HQ7, SA8 et ZU-23 étaient les menaces principales à traiter afin que les strikers puissent attaquer le terrain. Après plus de 45 minutes de travail sur zone, le résultat est jugé satisfaisant, puisque seul un lanceur de HQ7 n’est pas détruit.

Comme dit précédemment, les Knights ont aussi abattu un MIG-21Bis en autodéfense.

Sans ce gros déblayage de la zone des knights, le strike aurait été bien plus compliqué et risqué.

Armement employé par le 4ship :

  • 7 AGM 88 HARM
  • 6 GBU 38 JDAM
  • 1 AIM 120C

VF-84 Jolly Rogers : Après 3 missions de supériorité aérienne, les TOMCATS se transforment en BOMBCAT pour cette dernière mission ! 7 F-14B (dont 6 équipages complets) se chargent en MK-82Y pour un strike “destruction de zone” sur la base de CITADELLE. Chaque appareil connaît ses cibles, et ils multiplient les axes d’attaque afin de troubler l’ennemi.

Notons qu’un appareil avait également emporté deux decoy TALD afin de prêter main-forte aux Knights qui ont fait un gros boulot.

Le strike est un succès, la base est détruite. Malheureusement, un F-14B s’écrase suite un impact avec ses propres bombes lors du largage.

Armement employé :

  • 104 MK82Y
  • 2 ADM 141A TALD

354th FS Bulldogs : Suite à la perte d’un KC-135 MPRS au-dessus de la Vastanie lors de la nuit précédente (voir carnet de guerre épisode 5), une mission de CSAR est montée pour récupérer un membre de l’équipage. Néanmoins, nos forces ne sont pas les seules à se diriger vers le point d’exfiltration, et les A-10C sont chargés de faire une sweep de la zone d’exfiltration, ainsi que d’ouvrir la route aux hélicoptères de la CSAR.

Plusieurs convois ennemis sont détruits, et surtout un SA-9 Strela est repéré et neutralisé dans la zone avant le passage des hélicoptères. La zone à recherché étant vaste et en terrain difficile, c’est une mission compliquée pour les Bulldogs, mais comme souvent, ils “font le job” !

A noter : Le MIG-21 Bis qui avait traversé le dispositif à pu tirer un fox 2 sur un des Bulldogs avant d’être abattu. Mais le MWS et la réaction rapide du pilote lui ont permis d’éviter le missile.

Armement employé par le 3ship qui ne subit donc aucune perte :

  • 12 AGM 65 Maverick
  • 12 GBU-12

Bilan de la campagne :

Ce fut un succès global pour nous, les pilotes se sont montrés intéressés par les missions, avec de belles présences et tout le monde s’est beaucoup investi dans le mission planning avec une nette amélioration dans la prépa mission au fur et à mesure.

Le rythme d’une mission par semaine s’est avéré trop astreignant pour une bonne prépa mission. Une fois passé à une mission toutes les deux semaine, le mission planning a été bien plus efficace.

Néanmoins, du travail reste à faire à ce niveau-là, principalement la transmission des informations entre les missions makers, les chefs de patrouille et les contrôleurs.

Le niveau global des pilotes était très satisfaisant avec peu de pertes, chaque escadron en aura tiré ses propres enseignements et va désormais pouvoir profiter d’une période de training pour continuer de progresser.

Un énorme bravo/merci à BULITT et GRIZZLY de la VF-84 pour le mission making et toute la prépa campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *